Domina, la série sur la Rome antique qui renouvelle le péplum

Sortie en mai 2021 sur la plateforme Epix, la série Domina nous fait revivre les débuts de l’Empire romain à travers le destin de Livia Drusilla, épouse de l’empereur Auguste et femme la plus puissante de son temps. Retour sur les raisons d’une fascination permanente pour la Rome antique et la recette du succès de Domina, ce péplum moderne à ne pas manquer.

La Rome antique, source inépuisable d’inspiration

S’il y a bien une époque historique qui s’impose constamment dans le monde du cinéma, de la littérature, des séries et des jeux, c’est la Rome antique. Et pour cause, l’histoire de la civilisation romaine est truffée d’évènements spectaculaires et de personnages iconiques inspirant crainte et respect, tels que Jules César, Cléopâtre, Marc-Antoine, Auguste, Néron, ou encore Marc Aurèle. Les destins hors du commun de ces figures historiques, le raffinement inouï et l’extrême violence qui caractérisaient la culture latine, ainsi que l’étendue de son empire, ont toujours alimenté les fantasmes de toutes sortes. Il n’est pas étonnant, donc, que la Rome antique soit une source inépuisable d’inspiration et fasse toujours autant vendre.

L’abondance des œuvres et divertissements inspirés de l’antiquité romaine témoigne de cet intérêt sans cesse renouvelé. Des grands péplums des années 1960, tels que l’iconique Spartacus de Stanley Kubrick au film comique comme Brutus vs César de Kheiron, le cinéma ne cesse d’exploiter les vies des grands personnages de l’Histoire romaine. L’univers des séries s’est rapidement emparé du sujet en proposant des shows à gros budget, à l’image de la série Rome produite par HBO entre 2005 et 2007 et qui retrace les évènements qui conduisirent à la création de l’Empire romain et notamment l’assassinat de Jules César. Depuis 2018, la série Britannia produite par Sky et Amazon Prime Video retrace l’histoire de l’invasion de la Grande-Bretagne par les Romains sous un angle historico-fantastique. L’ensemble des saisons est disponible sur OCS. Le monde du jeu en ligne propose également toutes sortes de jeux inspirés de la Rome ancienne, comme le célèbre jeu Forge of Empires ou encore de nombreuses machines à sous en ligne disponibles sur Betway comme Augustus ou Queen of Alexandria qui évoque la romance entre Cléopâtre et Jules César.

Domina, l’antiquité romaine au féminin

C’est donc sans surprise qu’une nouvelle série est ainsi diffusée depuis mai 2021 nous plongeant à nouveau dans cet univers antique et romanesque. Domina se démarque cependant très nettement des autres séries sur le sujet en proposant de vivre l’histoire sous un angle féminin. On s’éloigne ainsi de la testostérone des films et séries habituels, comme le mythique Gladiator, disponible sur Netflix. En effet, le spectateur est invité à suivre le destin extraordinaire de Livia Drusilla (Livie), une jeune fille issue de la noblesse romaine et dont la vie va basculer en 44 av. J.-C. avec la mort de Jules César. La série montre la dure réalité des femmes du monde romain et l’intelligence dont va devoir faire preuve Livie pour se hisser au plus haut rang de la société.

Œuvre de Simon Burke, la série produite par Sky Studios est diffusée sur les chaînes du groupe Sky et sur Epix depuis juin 2021. Avec Kasia Smutniak dans le rôle de Livie, la première saison se découpe en 8 épisodes de 48 à 55 minutes. Principalement tournée dans les studios italiens de Cinecittà, Domina bénéficia d’un budget modeste, ce qui explique probablement le manque de scènes de bataille, pourtant très nombreuses à cette époque. La série possède un petit côté Game of Thrones dans les premiers épisodes de par l’intrigue et la situation politique, réelle, exploitée dans le scénario. Cette évocation est d’ailleurs renforcée par la présence de Liam Cunnigham au casting. Du point de vue de l’exactitude historique, Domina ne décevra pas les plus exigeants, même si d’inévitables petits anachronismes ont pu se glisser dans les scènes. La série a plutôt été positivement accueillie par la critique et enregistre 78 % de satisfaction sur Rotten Tomatoes. Les spectateurs saluent la qualité de l’écriture du scénario mais regrettent des lenteurs dans les premiers épisodes et un rythme qui peine à s’installer. La période dépeinte dans la série n’est pas originale mais ce qui rend Domina particulière est le point de vue féminin de l’histoire et la mise en lumière d’évènements et de personnages moins connus du grand public.

ECRIT PAR
Fondateur du site Conciergerie du Geek. Passionné de l'informatique & High-Tech. Créateur de filtre Snapchat.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe oublié

Veuillez entrer votre nom d'utilisateur ou votre adresse électronique. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courrier électronique.

%d blogueurs aiment cette page :
Conciergerie du Geek

GRATUIT
VOIR