HACKINTOSH – Le Commencement

19 Novembre 2018

 À L’Origine :

Au début, un pc était prévu pour y installer Windows. On pouvait espérer installer des distributions Linux lorsque les besoins professionnels le nécessitaient mais du fait de la faible compatibilité de Linux pour une utilisation grand public, les professionnels se sont tournés vers une alternative illégale, mais qui permit d’installer L’OS d’Apple sur des PC. La naissance du premier Hackintosh ! (Contraction de Hacking et Macintosh).

Le Pour et le Contre :

  • Le principal avantage est le prix que cela va vous coûter : bien moins cher que pour une machine qui tourne sur L’OS d’Apple avec leur belle finition en aluminium et le R&D qui fait grimper le prix au minimum entre 20 % et 50 % plus cher qu’une machine PC (Personale Computer) avec les mêmes pièces évidemment. Le choix est vite fait lorsque le besoin de performance est requis et le budget limité. On pense directement au Hackintosh.

 

  • Le côté négatif de la chose c’est qu’il faut quelques notions en bidouillage informatique dont le côté hack. Donc lorsque l’on veut faire de grosses modifications ou une grosse mise à jour, il faut que le matériel sélectionné avant installation soit natif. Ce qui veut dire déjà utilisé chez Apple. On parle alors de compatibilité matérielle, qui est le dernier point négatif.

 

Au Départ :

Apple était en association avec IBM pour ses processeurs. Le matériel Macintosh était équipé des PowerPC (Retro-Aconyme Performance Optimisation With Enhanced RISC Performance Computing) de Mac OS 7.1.2 à Mac OS X 10.5 jusqu’au revirement de situation pour augmenter la performance de leur machine. Il s’associe à Intel en 2004, le top départ pour les bidouilleurs fut lancé.

La première étape Start en 2006 avec Boot Camp et Mac OsX 10.4.4 départ du X86. Par la suite un génie inventa le DFE’s Boot132, le tout premier Bootloader, qui permit de charger un EFI de manière à procéder à l’installation d’un système Mac sur un PC avec une compatibilité de pièces, côté PC, encore très restreinte. Le pas était emboîté et le Hackintosh vit le jour.

L’Aspect Légal :

La vente de Hackintosh est interdite et le logiciel OSX est la propriété intégrale d’Apple. Le Hackintosh est toléré comme tout hack pour l’utilisation et l’apprentissage personnel.

 

Le Futur :

Dans un futur proche, Apple compte utiliser les processeurs ARM. Du coup, mort du Hackintosh ou renouveau.

La suite dans les prochains épisodes.

ECRIT PAR
Passionnée d'informatique depuis que j'ai eu l'age de mettre une disquette dans un lecteur c:/

Tu en penses quoi ?

0 0

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

%d blogueurs aiment cette page :
Conciergerie du Geek

GRATUIT
VOIR