L’histoire du Shadow racontée par un martien !

Alors sauf si vous sortez d’une grotte vous avez sûrement dû entendre parler de Shadow, le premier PC Gaming dans le cloud élaboré par la société Blade une start-up Francaise. Pour ceux qui ne connaissent pas je vais vous faire un bref résumé.

Il s’agit donc d’un ordinateur hébergé dans des serveurs et vous y accéder grâce à une application dédiée sur smartphones, tablettes ou depuis un boîtier créé par la société. Mais il ne s’agit pas de n’importe quelle machine, c’est plutôt une grosse configuration en constante évolution actuellement équipé de cette façon:

 

  • Intel Xeon avec 8 threads dédiés
  • 12 Go de mémoire vive DDR4
  • 256 Go de SSD extensible à 1TO
  • Nvidia Geforce GTX1080

 

Mais tout cela ne s’est pas fait en un jour et ils ont essuyé beaucoup de plâtre pour en arriver où ils en sont actuellement et mon petit doigt me dit que ce n’est pas fini.

Donc à la conciergerie du geek on se dit que ça serait cool de vous faire revivre Shadow à l’époque où nous l’avons connu afin de vous rendre compte aujourd’hui de ce que vous avez entre les mains.

 

Cette rétrospective sera faite de deux façons, à la fois sur la conciergerie du geek avec cet article que tu pourras lire un peu partout ou sur YouTube sur ma chaîne « Eddy Or2ConTroll » avec quelques extraits sympas des lives de Victor impossible à retranscrire dans cette article.

 

Pour se faire, je vais vous raconter mon histoire en tant que « Martiens » car oui chez Shadow, on a tous un petit nom, « Early Bird », « Martien », « Juntos » et pour ces derniers ils correspondent à la date ou normalement on aurait dû avoir le Shadow mais vous allez voir chez Shadow il y une grande histoire d’amour avec les dates.

 

Déjà pourquoi Shadow, tout simplement un peu fan de technologie, je suis tombé sur divers articles de personnes ayant testé cette technologie et bien que technicien informatique et très habile avec le montage d’ordinateur, aujourd’hui je ne me voyais plus remonter une tour imposante dans mon bureau de 2m². Je me suis donc dans un premier temps engage dans un abonnement trimestriel à 34,95 € afin de me faire un avis.

Suite à cela je commence à suivre sur discord et sur les différents lives de Victor, le Youtuber de la société et Emmanuel le fondateur, l’avancée du projet qui pour le moment est annoncée au mois de mars. Petites nouveautés comparé aux Early Bird qui disposaient d’un boîtier exclusif pour les 500 premiers inscrits, on aura cette fois-ci le droit à un nouveau boîtier entièrement designé par la société.

 

La date de lancement approche mais les problèmes commencent à arriver, et en même temps ce n’est pas facile pour une petite start-up qui a commencé avec trois employés et qui a vite explosé.

Donc c’est au moment presque final de la fabrication des boîtiers qu’un problème dans le moule du plastique des boîtiers est détecté et plutôt que de continuer là, la société décide de stopper la production pour corriger le boitier.

 

C’est à partir de ce moment, après de gros excuses d’Emmanuel et de ses équipes que le site onattendshadow.com arrive, grâce à ce site, Shadow promet une totale transparence sur l’avancée de la conception du boîtier et cela nous permet à nous, les 2500 acheteurs « martien » de pouvoir suivre en temps réel l’avancée de la production avec quelques photos de William le concepteur du boîtier en visite dans les usines de production. Et c’est cette totale transparence qui m’a tout de suite fait accrocher au projet.

 

Mais ce n’est pas tout, conscients de leurs erreurs un mur de la honte est ajouté au site afin de pouvoir exprimer sa colère ou son amour envers la société et comme la société ne fait pas les choses à moitié, elle propose grâce à l’aide de ses investisseurs de nous offrir des cadeaux pour chaque semaine de retard. Sympa non ?

 

Et comme si ce n’était pas fini ils décident de nous activer nos ordinateurs afin de pouvoir commencer à utiliser le service sans le boîtier via les applications et tout ça GRATUITEMENT et tant que les boîtiers ne seront pas enfin livrés.

 

C’est donc le 20 avril que la société décide de lancer les serveurs. Mais ça ne s’est pas forcément bien déroulé et c’est à ce moment de l’article que je vais vous inviter à aller voir ma vidéo sur YouTube ou je vous ai compilé quelques live de Victor lors du lancement de serveur, un moment assez fun ou pour ma part je n’ai pas dormi de la nuit dans l’attente de l’activation des serveurs. Cela m’a permis de suivre l’avancée en direct de l’activation des machines et de la mienne en particulier. Il faut savoir qu’à ce moment-là les nuits pour l’équipe Shadow se faisait rare ; il y avait un support nocturne.

 

Si vous connaissez Shadow actuellement, au lancement, pas mal de choses n’étaient pas possible, il fallait par exemple ne pas installer d’antivirus ou évitez de mettre à jour les pilotes NVIDIA sous peine d’avoir un écran noir, ces choses vous choque aujourd’hui mais aux débuts du PC du futur, c’était comme ça !

 

Le 22 avril première semaine de retard, le premier cadeau est débloqué et les Martiens reçoivent un jeu sélectionné par l’équipe, il s’agit de Dead bermuda.

 

Le 24 avril les équipes de Shadow qui commence à accumuler du retard dans leur sommeil nous annonce que 2000 clients ont été activés sur les 2500 martiens. Il y a même certains qui disposaient déjà à l’époque d’une GTX 1080. Mais c’était une erreur.

 

Le 28 avril on finit par débloquer la plus grosse récompense dû à une nouvelle semaine de retard À savoir soit le jeu Prey, Street Fighter V, Fallout 4, un bon LDLC de 25 euros ou des excuses personnalisées faite par les membres de l’équipe et envoyées personnellement (il sont fous chez Blade ! )

 

Le 1er mai toujours pas de boîtier mais l’activation d’une nouvelle récompense, le SHADOW MODE. Une récompense rigolote mais inutile qui permet de mettre le Shadow dans une colorimétrie rouge.

 

Il faut savoir qu’au début lors de l’activation des machines, seul l’application Windows et l’application Android étaient disponible, et pour l’application Windows, les personnes ayant une configuration à base d’AMD ne pouvaient pas accéder à l’application. Et c’est à partir du 2 mai que sort la première application mac OS en version bêta, ce qui me permet à l’époque de pouvoir faire tourner sur mon MacBook 12 des jeux comme Battlefield 1, un vrai régal !

 

Peu de temps après l’envoi des premiers boîtiers arrive les premiers problèmes pour les premiers possesseurs de boîtier. Il faut savoir que le boîtier était fourni avec un adaptateur Displayport HDMI défectueux, et c’est après plusieurs tests que la société envoi gratuitement encore une fois, 2500 adaptateurs aux clients ayant besoin de brancher un écran avec un port HDMI sur le boîtier. Les premiers boîtiers avaient un autre problème, les ports USB en façade avec le premier design étaient difficile d’accès et en fonction de certains produits, il était impossible de brancher certains câble USB, une nouvelle fois une solution est trouvée et des rallonges USB sont envoyés aux personnes désireuses.

 

À cette période nous, les martiens, nous disposions d’un processeur avec 4 cœurs et ce n’était pas le cas des Early Bird qui disposait de seulement 3 cœurs. Ils se font donc activer le dernier cœur restant pour être même niveau que les martiens. À ce moment-là nous sommes au 1er juin et tous les martiens ont été livrés.

 

A la suite de cela, arrive les « Juntos », qui eux aussi, subissent un retard à cause du boîtier qui en juillet reçoit une correction pour les prises USB en façade. Mais grâce à leur patience, ils obtiennent le choix de la couleur du boîtier : tu peux décider de recevoir un boîtier blanc complètement exclusif !

 

Vous pouvez remarquer que pour le moment c’est le boîtier qui pose un gros problème mais pour autant la société continue d’avancer et annonce l’arrivée de l’application Beyond, l’application que vous connaissez aujourd’hui pour les clients actuels qui vous permet d’accéder depuis vos produits nomades à votre Shadow et à tous les fichiers qui sont dedans (film, photos, etc.).

 

Fin novembre 2017, Shadow annonce le retour des ventes en direct grâce à un nouveau Datacenter. Une nouvelle offre que vous connaissez aujourd’hui sans boîtier arrive avec la possibilité de louer le boîtier et est disponible à partir de 15 mégas grâce à toutes les améliorations effectuées par les développeurs. Il faut savoir que vous, les nouveaux clients, vous accédez directement à la nouvelle carte graphique Nvidia GTX 1080 alors que nous, les premiers clients, nous disposions de la GTX 1070. On nous annonce alors que malgré la nouvelle offre de location du boitier et des nouveaux tarifs, notre boitier actuel nous sera offert et nos offre inchangé car nous sommes les premiers clients et nous avons cru en la société dès le début et ça, c’est vraiment cool. On ne se sent vraiment pas oublier. Ils nous promettent l’arrivée dans un futur proche mais finalement éloigné la migration vers les GTX 1080.

 

Beaucoup de temps s’est passé et nous sommes déjà en mars 2018 cela fait déjà un an que j’ai le Shadow et je fais d’ailleurs énormément de vidéos sur le sujet étant complètement fan et c’est à cette période que sort une grosse nouveauté, à savoir le H265 qui permet cette fois-ci à la petite connexion de pouvoir enfin accéder aux Shadow.

 

Peu de temps après, car cela faisait longtemps qu’un problème n’était pas arrivé et que les live de Victor nous avait manqué, le Datacenter de Marcoussis (hébergeant principalement les premiers clients), Subi un incendie, un phénomène extrêmement rare qui n’affecte que très peu le service mais qui engendre quand même l’arrêt des serveurs par précaution. Les serveurs repartent très vite et ce problème devient vite de l’histoire ancienne.

 

Nous sommes en avril et le Shadow commence à ressembler à ce que vous avez aujourd’hui entre les mains. Emmanuel le fondateur décide de créer la Shabane et part avec des développeurs s’isoler pour développer tranquillement et corriger les problèmes afin d’améliorer l’expérience utilisateurs. On nous annonce l’arrivée de nouveaux processeurs ainsi qu’une solution de stockage à 1To que vous connaissez.

 

Donc vous voyez après toutes ces lignes qu’en peu de temps Shadow a réussi à lancer un produit exceptionnel Made In France, à le rendre accessible à plus de monde et continue au jour le jour de l’améliorer et nous promet de belles choses avec par exemple un nouveau boîtier et plein de petites choses qui vont finir par arriver au fur et à mesure.

A l’heure d’aujourd’hui, Blade à pour ma part réussi le pari lancer le PC du futur et a tenu ses engagements en terme d’évolution en faisant évoluer les cartes graphiques ainsi que les processeurs et tout ça gratuitement comme il avait été promis au début du projet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe oublié

Veuillez entrer votre nom d'utilisateur ou votre adresse électronique. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courrier électronique.

%d blogueurs aiment cette page :
Conciergerie du Geek

GRATUIT
VOIR