SHADOW : mon premier PC Gaming dans le cloud. Mon avis sur le sujet.

Vous avez sans doute déjà entendu parler du Cloud computing. Après quelques mois d’utilisation je vais vous partager mon avis dessus. Attention je ne suis pas un pro gamer ni un professionnel dans le domaine, je suis une personne lambda. A savoir que je suis un des 5000 premiers utilisateurs. Je suis un  “Los Juntos” je suis du batch de Juin.

Mais déjà qu’est-ce que Shadow ?

L’avenir se trouve dans les nuages, et il semblerait que la société française Blade l’ait bien compris en nous proposant une étrange boite dénommée Shadow. Shadow est un ordinateur haut de gamme dans le cloud. Il n’est pas chez vous, mais chez eux dans des serveurs à Marcoussis situé dans la région Ile de France. Ils ré-ouvrent un nouveau Data center pour les nouveaux clients en France situé près de Charles de Gaulle chez  leur partenaire Equinix , mais aussi à Paolo Alto aux Etats-Unis.  Qui dit un ordinateur dans le cloud dit aussi disponible à tout moment, n’importe où, sur tous les appareils (Android, IOS, MacOS, Windows…). Shadow est l’équivalent d’un PC à 1600 € pour seulement 29,95€ par mois.

Pour ceux qui aurait peur que leurs données personnelles soient répertoriées dans un cloud, et que n’importe qui y ait accès, il n’en est rien. Comme sur votre ordinateur local vous pourrez crypter vos données.

C’est donc à vous de gérer vos informations, et protéger votre PC, rien ne change à ce niveau-là. Quant à la sécurité, Blade en fait une priorité, pour éviter au maximum les piratages, vols d’identifiants, etc.

 

Anciennes caractéristiques et offres avant le lancement des ventes directes du 29 Novembre 2017:
– Windows 10 home famille (64 bits)
– Connexion de 1Gb/s côté serveur (Bridé temporairement en 1GB/s en téléchargement et 100 mbps de téléversement).
– Intel Xeon avec 8 cœurs dédiés
– Nvidia GeForce GTX 1070 8Go de ram
– 12 Go de mémoire vive
– 256 Go de stockage (extensible à l’avenir.)

Tarifs avant les ventes directs

 

Là où la société Blade (Shadow) fait fort c’est qu’elle évolue constamment avec la technologie. Si l’année prochaine Nvidia lance une carte graphique GeForce GTX 2070, elle remplacera automatiquement la GTX 1070.

Depuis l’officialisation des ventes directes à leur conférence de presse du 21 Novembre 2017, Shadow a donc restructuré leurs offres. Comme déjà mentionné par la société Blade, il est prévu que les utilisateurs passent directement sur la dernière génération de cartes graphiques, et ce sans surcoût de l’abonnement de l’utilisateur.
Leur nouvelles offres sont maintenant appliquées depuis le 29 Novembre 2017.

 

Nouvelles caractéristiques et offres à partir du 29 Novembre 2017:
– Windows 10 home famille (64 bits)
– Connexion de 1Gb/s côté serveur (Bridé temporairement en 1GB/s en téléchargement et 100mbps de téléversement).
– Intel Xeon avec 8 cœurs dédiés
– Carte haut de gamme dédié par utilisateur de chez NVIDIA Quadro P5000 équivalant à une GTX 1080 mais plus adapté pour l’usage depuis un serveur.
– 12 Go de mémoire vive
– 256 Go de stockage (extensible à l’avenir).

Tarifs depuis les ventes direct

 

L’évolution se situe au niveau des téraflops qui ont tant fait parler sur la scène des consoles, et vous aurez désormais 8,2 téraflops au lieu de 6,5 téraflops. La 1070 a été remplacé par une 1080.

Si vous voulez absolument vous procurer un boîtier, il coûtera 119,95 euros à l’achat et vous appartiendra. Autrement, il pourra être loué pour la somme de 7,95 euros par mois. Vous devrez ensuite payer un abonnement. Il existe actuellement trois types d’abonnement :

La première offre, à 29,95 euros vous donnera un engagement sur un an, tandis que la seconde, à 34,95 euros, offrira 3 mois d’engagement. La dernière enfin, vous permettra de vous abonner sans engagement, pour 44,95 euros. Vous voyez donc que cela représente un investissement moins conséquent que sur ce genre d’ordinateur.

TARIFS SUR 1 AN SI VOUS ACHETEZ LE BOITIER

  • Engagement 12 mois : 29,95€ par mois d’abonnement + 119,95€ (prix de vente boitier) = 479,35€
  • Engagement 3 mois : 34,95€ par mois d’abonnement + 119,95€ (prix de vente boitier) = 539,35€
  • Sans engagement : 44,95€ par mois d’abonnement + 119,95€ (prix de vente boitier) = 659,35€

TARIFS LA 2ÈME ANNÉE EN CAS D’ACQUISITION DU BOITIER

  • Engagement 12 mois : 29,95€ par mois d’abonnement = 359,4€
  • Engagement 3 mois : 34,95€ par mois d’abonnement = 419,4€
  • Sans engagement : 44,95€ par mois d’abonnement = 539,4€

TARIFS SUR 1 AN SI VOUS LOUEZ LE BOITIER

  • Engagement 12 mois : 29,95€ par mois d’abonnement + 7,95€ (prix de location boitier) = 454,8€
  • Engagement 3 mois : 34,95€ par mois d’abonnement + 7,95€ (prix de location boitier) = 514,8€
  • Sans engagement : 44,95€ par mois d’abonnement + 7,95€ (prix de location boitier) = 634,8€

Plus tard il sera possible de changer sa configuration plus de stockage. De nos jours, avoir 256 Go de stockage est très limité compte tenu des jeux d’aujourd’hui, qui sont de plus en plus gourmands en terme d’espace disque.

Le boitier et les applications Shadow sont des périphériques qui servent uniquement de lien entre vous et votre « cloud-PC » : branchez-lui un clavier, une souris, un écran et une connexion internet, vous pouvez jouer à PUBG, H1z1, Overwatch et autres avec tous les paramètres aux maximum, tout comme si vous aviez un vrai PC gaming de dernière génération chez vous. Entièrement autonome, il n’est pas non plus nécessaire de disposer d’un autre PC à la maison.

Le Shadow nécessite une bonne connexion. Blade annonce une expérience correcte à partir de 15Mb/s grâce à une mise jour récente de la qualité dynamique. La qualité dynamique permet d’agencer votre connexion en fonction de l’utilisation de votre passante en principale et évite les artefacts, lags ou encore la désynchronisation. Quand vous utilisez Shadow et qu’une personne de votre famille utilise Netflix ou regarde une vidéo YouTube, Shadow s’adapte à votre connexion. Cette bande passante dynamique permet aussi un usage à 1080P en 144FPS si vous possédez une bonne connexion.

 

La livraison, l’installation 

Après plusieurs mois d’attente (commandé fin février 2017), me voilà en possession de ce petit boîtier. Le Graal, le petit bijou à la pointe de la technologie. Bon, on arrête et on parle plus sérieusement.

Le packaging et le boitier:

Il est vrai que le packaging est vraiment magnifique. L’emballage du boîtier est vraiment très beau, on retrouve bien une cohérence graphique sur le produit. Les instructions de base sont données. Quant au boitier, on dirait vraiment une forme très futuriste. Le boîtier se dessine comme d’une forme de prisme, si l’on peut l’appeler ainsi, et le design est très original, très bien travaillé.

Sur une des « faces » du boîtier, on retrouve un espace permettant de faire passer l’air accueillant des LED RGB. Il se peut qu’on puisse modifier la couleur dans une future mise à jour. Il n’y a qu’à l’allumage où l’on peut apercevoir les différentes couleurs. Le reste du temps, seul le rouge est allumé.

 

Branchements, installation:

Après avoir tout branché, j’ai eu une erreur lors de ma première mise en route. J’ai donc appelé le support. Normalement, lors de votre connexion, le Shadow démarre. Mais ce n’était pas le cas.  Le support a réglé le souci en moins de 20 min. Après avoir éteint mon boitier, le support m’a demandé de redémarrer mon boitier et ça a fonctionné. J’ai pu démarrer mon expérience avec mon PC dématérialisé en commençant par l’installation de Windows 10. Rien de plus basique puisque c’est comme sur votre PC local.

 

Le boitier intègre toujours :

  • Un processeur AMD pour la partie logiciel
  • Alimentation
  • Display ports x2 pour une sortie audio/vidéo double écran (un adaptateur HDMI inclus)
  • Ports USB 3.0 x2
  • Deux ports USB 2.0
  • Prise casque au format Jack 3.5mm
  • Prise micro au format Jack 3.5mm
  • Ethernet Gigabit

Avec un ami électricien, nous avons pu tester la consommation énergétique du boitier. Blade assure une consommation minime, qu’il est silencieux et ne chauffe pas.

La consommation rien à dire en veille il consomme pratiquement 2 watts.
La partie bureautique on atteint à peine les 9,3 watts.
Et en jeu nous sommes à un peu plus de 14 watts.

Sur le point silencieux je ne suis pas tout à fait d’accord. En jeu nous entendons bien le ventilateur tourner. Le bruit n’est pas dérangeant. Egalement, le boitier chauffe légèrement.

Shadow en utilisation : ça donne quoi ?

A l’heure actuelle, Blade ont des soucis avec le script du nouveau système de stockage qui permettra d’upgrade sa configuration et surtout son stockage.  Le stockage de Shadow est fait avec des baies de stockage. Le point négatif dans cela est que, aux heures de pointes, le service de stockage peut avoir des ralentissements . Je n’ai pas eu trop de problèmes jusqu’au ventes directes ou là les baies étaient à mon avis très chargées. Le problème le plus récurrent était le temps de chargement des textures sur H1Z1 et surtout GTA V, l’installation de gros jeux, logiciels..

La société travaille actuellement sur trois nouveaux systèmes de stockage plus rapides. Un test est en cours en interne et très prochainement des tests en conditions réelles avec de vrais utilisateurs.

Nous avons eu des retards de livraison sur la baie de Dell, qui nous sera finalement livrée la semaine prochaine. Nous avons aujourd’hui reçu les baies de nos autres fournisseurs et sommes déjà en train de mener nos premiers tests dessus. (SOURCE Discord de Shadow Mardi 09 Janvier 2018)

Le Shadow fait tourner à peu près n’importe quel jeu qui tourne sous Windows. Quelques exceptions comme sur Overwatch où j’ai eu de temps à autre des black screen au bout d’un certain moment mais ce n’était pas à cause de Shadow mais l’anti-cheat du jeu. Blade est en contact avec les développeurs du jeu, Blizzard pour résoudre le problème. Blade avait déjà fait ceci avec Valve pour les joueurs CS GO qui se faisaient bannir à cause de l’anti-cheat. Ce problème à été résolu et les personnes ont été dé-banni. Il y’a eu des soucis avec les jeux Ubisoft si vous étiez en type NAT strict. Ce souci a lui aussi été réglé. Blade a fait son possible pour corriger ces problèmes.


Voici quelques photos dans GTA V avec les graphismes à fond et l’ajout du mod Redux.

Dans mon cas j’utilise le boitier pour le gaming. J’ai pu jouer sans input lag notable mais je rencontre parfois des soucis d’artefact dans les heures de pointes surtout le soir. Ceci dans le cadre d’une connexion VDSL+2 de chez le FAI  Orange.  Je possède personnellement une Livebox 4 avec un débit descendent de 55 Mbps et de 10 Mbps en upload.

Les jeux que j’ai pu tester sur Shadow ont été testés sur un écran BenQ 27″ LED – EW2775Z avec la Nvidia GTX 1070.

Sur Fornite avec une stabilité de 65/70FPS en résolution élevée. GTA V en full avec mod Redux (pour savoir ce que c’est cliquez ici) je tournais aux alentours 55/60FPS mais, quelques soucis apparaît des fois comme le chargement long des textures. Sur h1z1 je tournais en 70 FPS en réglage j’ai mis tout en “high” sauf qualité éclairage basse , qualité des ombres off, qualité des arbres moyens. J’ai pu tester Rust j’ai tout mis à fond et j’étais sur du 80/90 FPS mais j’avais quelques chutes de FPS parfois. PUBG j’ai tout mis en moyen et j’étais à 60FPS. Attention c’était avant la mise à jour 1.0. Ils ont fait des optimisations du jeu, je n’ai pas re-testé depuis. Sur Overwatch quand je n’ai pas les black screens comme expliqué ci-dessus, je tournais à fond avec 90/100FPS. Les chutes de FPS, les soucis de chargement de textures, je pense qu’elles viennent surtout du système de stockage qui n’est pas assez rapide. Nous sommes reliés à une baie de stockage pour ceux qu’ils s’y connaissent un peu. Les développeurs de Shadow sont déjà en train de voir pour résoudre le souci niveau stockage.

Et pour tout ce qui est utilisation bureautique, je n’ai pas rencontré de souci. J’ai pu tester des rendus vidéo, sous photoshop, il fonctionne très bien.

Niveau GPU nous avons accès à une carte graphique dédiée, tout comme la RAM. Parallèlement, la ressource du CPU est partagée. Quand on cherche la référence du CPU Xeon E5 2620V4 nous avons 8 cœurs physiques et 16 thread. Nous pouvons supposer que nous le partageons à deux donc 4 coeurs et 8 Thread chacun.

Mais alors, comment cela fonctionne t-il ?

Quand vous allumez votre Shadow votre V.M. (Virtual Machine) s’allume à distance et automatiquement chaque composant vous est attribué en quelques secondes.

 

L’application :

Blade ne s’arrête pas ici et lance une application disponible sur Windows, Android, MacOS. Les clients Linux et IOS sont prévus. Grâce à ces applications vous pourrez avoir accès à votre PC partout. Depuis n’importe quel de ces OS.

Pour moi je suis sur IOS j’ai donc je n’ai pas pu tester sur l’application IOS.  Elle arrive très prochainement. Donc pour moi ça sera windows !

L’application pour moi avait un très gros souci niveau son avec notamment des grésillements. Pas de disponibilité pour faire reconnaitre ses périphériques par le biais de l’application.
Pas de panique : l’application BETA avec “USB OVER IP”  qui détecte automatiquement les périphériques USB, est en cours de test.

Blade ont un projet nommé Shadow Beyond, c’est la promesse d’une interface scannant le contenu de l’ordinateur pour permettre un accès facile aux contenus multimédia, ainsi qu’aux jeux sur smartphones et tablettes. Son usage peut-être comparé grossièrement à celui de Big Picture de Steam.

 

Utilisation professionnelle

Blade ne conseille pas pour le moment Shadow pour l’usage professionnel. Avec l’accord de mon patron au sein de l’entreprise j’utilise le Shadow sans soucis pour effectuer les tâches qui y sont liées. Le PC sur lequel je travaille dispose d’une carte graphique Nvidia Geforce GT 740 2 Go et d’un processeur Intel i3-6100 cadencé à 3.30Ghz 8Go de RAM. Je pourrais avec ce PC travailler pour ce que je fais mais je perdrais du temps, bugs fréquents voir crash sous les logiciels très lourds, lags ou ralentissements sur le multi-tâches. Pourtant, grâce à la connexion stable de chez Orange, 90 Mbps de téléchargement et 22 de upload ainsi je peux travailler sans problème sur Shadow grâce à l’application Windows installé directement sur l’ordinateur

qui ne consomme même pas 500 Mo de RAM et 4% d’utilisation du processeur. Réglé sous 30 Mbps,c’est largement fluide et net pour faire du multi-tâche sans que ça lag ou trop de bugs, des backup de site web, traitement de photos en masse sous Adobe Photoshop, vectorisations d’éléments sous adobe Illustrator traitement vidéo, développement de sites et d’autres tâches lourdes. Je travaille donc plus rapidement sans lag.

Même mon patron a aussi voulu tester Shadow. Nous avons pu tester deux Shadow sur la même connexion quelques parties sur différents jeux et travailler. Le seul petit souci que nous avons eu est que, mon patron est sous Mac OS, il a fallu télécharger le clavier APPLE pour Windows. Sinon nous avons pu jouer et travailler tous les deux sur la même connexion. Nous avons bridé nos Shadow à 30 Mbps. Voici le PC utilisé pour ma part.

 

 

Dans mon cas précis il est tout à fait possible de travailler via Shadow, en revanche c’est du cas par cas, peut être pour ceux qui ont besoin de faire de la retouche photos ou même l’audiovisuel comme Hardisk, cela pourrait être un moyen très rentable. Ceux qui ont besoin de voir les moindres détails en temps réel et que vous n’avez pas le débit suffisant, ça risque de ne pas être possible de bosser avec !

C’est vraiment du cas par cas, à la question est-il possible de travailler via Shadow ? La réponse est oui !
Est-ce que je peux utiliser Shadow pour mon travail personnel qui requiert de la haute performance en temps réel, sans avoir un débit stable et suffisant ? C’est vraiment du cas par cas.

– Je remercie mon patron d’avoir donné l’autorisation de tester Shadow.

CONCLUSION:

Pour ma conclusion. Faut-il succomber à Shadow ?
Tout dépend ce que vous voulez en faire. Shadow a encore une grande marge de progression. Il reste du travail aux équipes de Blade pour nettoyer les derniers bugs gênants pour certains pour optimiser la qualité de l’image compressé les personnes dotées d’une connexion ADSL pour qu’ils puissent utiliser le service dans de très bonnes conditions . Quoi qu’il en soit, la performance reste tout de même impressionnante : à l’heure actuelle, Shadow est le seul service de PC 100 % délocalisé et dédié au grand public qui fonctionne, que ce soit pour jouer ou pour travailler. Il faut cependant que plusieurs facteurs soient réunis : une très bonne connexion et un câble Ethernet. Il est déconseillé de jouer en Wi-Fi car ce n’est pas vraiment au point pour le moment.

L’article n’a pas été sponsorisé et nous ne sommes pas partenaires avec Shadow.
Petit concours sur notre page Facebook  pour vous faire gagner un mois d’abonnement Shadow!

Plus d’informations du concours sur notre page Facebook.  

Mon code parrain 10HBP pour bénéficier de 10 euros sur votre premier mois.

 

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Charger plus d'articles connexes
  • Saison 4 de Flash bientôt sur TF1

    Si vous avez aimé les trois premières saisons de Flash, voici une très bonne nouvelle pour…
  • WWDC APPLE – MacOS 10.14 Mojave

      Le nom de macOS 10.14 sera MacOS Mojave. MacOS Mojave intègre un mode sombre. Toute…
  • WWDC APPLE – Watch OS5

    watchOS 5 va proposer un système de compétition entre amis pour motiver tout le monde à fa…
Charger plus par alexwilliam
  • Astuces pour refroidir son PC

    Voici l’été et comme chaque année, la température extérieur grimpe comme celle de vo…
  • Le plus petit ordinateur du monde !

    Vous pensiez qu’IBM avait construit le plus petit ordinateur du monde ? C’est raté ! Des c…
  • Amd trolle Intel

    Avant d’en arriver au troll, encore faut-il en expliquer la raison : L’origine…
Charger plus dans Informatique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.