Dimanche C’Netflix and Chill, mon avis sur Peaky Blinders!

Nous sommes dimanche et comme à mon habitude je reviens pour vous faire (re)découvrir une série disponible sur Netflix. Cette semaine j’ai envie de vous parler d’une série que j’ai découverte un peu au hasard. Je me baladais sur Facebook et puis j’ai vu cet article qui vantait les mérites d’un programme britannique, j’ai appuyé dessus sans grande conviction et puis finalement j’ai été séduite, d’abord par le contexte choisi et ensuite par l’intrigue principale. Je peux vous dire que la nuit suivante je n’ai pas dormi et je pense que c’est également ce qui va se passer pour vous après avoir lu cet article (qui sera plus court que les précédents je vous le promets).

L’intrigue : 

Passons aux choses sérieuses : l’intrigue prend place dans l’Angleterre d’entre-deux-guerre, elle s’inspire intentionnellement du gang des Peaky Blinders qui a sévit à Birmingham au début du XXe siècle. Pour la petite histoire, ils portent ce nom (qui se traduit littéralement par « aveugleurs à visière ») car leur arme favorite était tout simplement leur casquette, ils y ajoutaient sur la visière des lames de rasoir. En cas de confrontation, ils dégainaient leurs casquettes et mutilaient le visage de leur assaillants.

La série se concentre sur la famille Shelby qui deviendra l’emblème de la réussite autour de toute la misère de leur quartier. Bien évidemment les moyens employés par cette famille ambitieuse sont illégaux mais au-delà du caractère immoral de leurs activités, chaque personnages restent attachants et on a autant envie de les voir réussir qu’eux-même.

Parmi ces personnages, je me dois de citer le très charismatique Thomas Shelby, dit Tommy. Cadet de la fratrie, c’est lui le cerveau de l’équipe, le meneur qui guidera toute la famille vers la prospérité et la richesse.

Tout au long des saisons (la série en compte 5 actuellement), on voit l’ascension fulgurante des Peaky Blinders qui veulent régner partout mais, surtout qui doivent faire face à un adversaire de taille. L’inspecteur Campbell, qui fut envoyé par un des hommes les plus puissants de l’époque, Winston Churchill (rien que ça !), aura la mission divine d’arrêter cette famille mafieuse dans ses crimes. On choisit vite notre camp, cet inspecteur étant pour le moins très peu attachant.

La mise en scène : 

Peaky Blinders fait partie de ces séries qui pourraient être adaptées au cinéma tant les plans sont dignes des plus grands films. C’est quelque chose qu’on remarque directement dans le programme, ne serait-ce qu’avec le tout premier plan de la série. Vous n’avez pas l’impression de regarder un épisode mais bel et bien un très bon film d’action. Cet aspect de la série a d’ailleurs été salué et je peux vous assurer que ça la rend encore plus agréable à regarder.

Je me dois également de souligner le jeu des acteurs qui se trouve être particulièrement convaincant et poignant. Encore un argument pour regarder cette série.

Offrez-vous un Style à la Thomas Shelby

Si notre description de la série Peaky Blinders ne suffit pas à vous séduire ne vous inquiétez pas, vous le serez très vite dès les premiers épisodes. Ce qui fait le charme de la série :

  • Le contexte historique du Royaume Unis du débit du XXe siècle
  • Le charisme des personnages qui entourent le protagoniste Thomas Shelby
  • La capacité de Thomas Shelby à se sortir de ses différentes intrigues
  • Et bien sûr le style à la fois classe et sombre des Peaky Blinders avec leur fameux béret équipé d’une lame de rasoir.

Le style Peaky Blinder devient une mode. Peut-on encore parler de déguisement ? Quoi qu’il en soit le fameux béret à l’ancienne a revus le jour chez les hommes en recherchent d’un style classe, chic voir dandy. Découvrez les casquettes Gavroche le chapoté du site Lechapote.com. Ce fameux béret qui date du XVIe siècle devient vraiment populaire entre le XIXe et le XXe siècles (l’époque à laquelle se déroule Peaky Blinders). Il était jusqu’à présent porté par des personnes voulant avoir une tenue décontractée tout en gardant un look chic tel que les golfeurs. Dans les dernières années, le style du béret revient peu à peu à la mode.

La bande son : 

Viens ensuite la bande son de la série, elle est tout simplement parfaite. Chaque chanson correspond parfaitement à la scène choisie, les artistes sélectionnés sont d’une grande qualité et cela colle parfaitement avec l’atmosphère qui se veut être transmise dans le programme. Je me sens donc obligée de partager avec vous la playlist des musiques présentes dans les saisons déjà diffusées : parmi celle-ci on y retrouve du rock, du grunge, enfin que des choses qui font du bien aux oreilles et vous transportent l’ambiance. Une série donc à regarder avec les yeux et les oreilles !

Essayez de dormir maintenant !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe oublié

Veuillez entrer votre nom d'utilisateur ou votre adresse électronique. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courrier électronique.

%d blogueurs aiment cette page :