Conciergerie du Geek

Skull and Bones pourrait être le prochain grand jeu de pirates

Skull and Bones a été annoncé pour la première fois à l’E3 en 2017 avec un superbe trailer cinématographique détaillant une histoire sombre et dramatique que les joueurs pourront s’attendre à vivre. Mais depuis son annonce initiale, le prochain titre de pirates d’Ubisoft a subi un certain nombre de retards et de modifications, alors Assassin’s Creed Valhalla lui a volé la vedette récemment. Mais, c’est peut-être un mal pour un bien : une sortie en force et un accueil positif de la part des fans, surtout dans une thématique qui n’a pas connu un tel succès dans le passé.

Le monde de la piraterie s’adapte très bien à la catégorie action-aventure des jeux vidéo, et même le monde du casino en ligne et sa gamme de bonus sans dépôt offert s’en inspire pour de nombreux de ses jeux. Bien sûr,  il est facile d’associer de gros gains avec les coffres remplis de pièces d’or des pirates. Mais malheureusement il semblerait que les jeux centrés sur les pirates sont pour la plupart des flops, à l’exception d’Assassin’s Creed : Black Flag, également un jeu d’Ubisoft, mais qui remonte à 2013, et peut-être Sea of Thieves, que l’on peut tout de même citer, bien qu’il s’agisse plutôt d’un jeu multijoueur en ligne. On attend donc Skull & Bones depuis son annonce, après que sa date de sortie initiale en 2018 a été repoussée. Le jeu devrait arriver en 2021.

La redondance des jeux de pirates et la malédiction des pirates

En général, les malédictions des pirates font référence à des choses comme le cœur de Davy Jones enfermé dans un coffre, ou qu’ils se transforment en mort-vivants sous le clair de lune. Mais dans le monde des jeux vidéo, elle fait référence à l’absence de jeux réellement centrés sur les pirates, en particulier dans les titres de studios AAA. Après la sortie réussie de Black Flag, Raven’s Cry a été un échec majeur, Blood & Gold : Caribbean était un gâchis, et Atlas était décevant…

Parfois, ce n’est pas que les jeux vidéo sur le thème des pirates sont mauvais, mais plutôt qu’ils se ressemblent, ce que Skull and Bones devrait éviter de reproduire. Bien que les aventures en mer, les batailles à l’épée et les personnages grisonnants constituent une une bonne base pour un RPG de pirates, le genre est truffé de MMO et de jeux multijoueurs comme Sea of Thieves, où les joueurs sont chargés d’équiper des navires et de se battre plutôt que de suivre un personnage sur la durée, dans ses différentes quêtes sur les sept mers. Il en résulte souvent un jeu redondant qui se constitue de batailles navales et de vols de trésors.

Comment Skulls & Bones pourrait être le jeu de pirate que l’on attend ?

L’été dernier, on a appris que Skull and Bones avait été complètement rebooté par Ubisoft Singapour, qui était le studio à l’origine de la plupart des mécanismes navals que les joueurs aimaient tant dans Black Flag. Les joueurs considèrent Skull and Bones comme un successeur spirituel de Black Flag, créé en grande partie par le même studio.

On ne sait pas grand-chose sur ce que sera exactement Skull and Bones, à part qu’il proposera des batailles navales impressionnantes, surtout grâce aux rumeurs selon lesquelles le jeu a été fortement remanié depuis son annonce initiale. Par exemple, les joueurs sont devenus quelque peu sceptiques après avoir appris que Skull and Bones ne se déroulerait que sur le navire, ce qui ne constitue pas un véritable jeu open-world. Cependant, en septembre, Ubisoft Singapour a publié une mise à jour indiquant que le jeu avait pris une direction différente et qu’il aurait besoin de beaucoup plus de temps pour se développer. Le jeu pourrait-il désormais se dérouler en dehors du navire ?

En fin de compte, on a encore peu d’éléments sur Skull and Bones, mais ce serait dommage qu’Ubisoft fasse un simple croisement entre le multijoueur de Sea of Thieves et l’action-aventure de Black Flag. Les missions de type Assassin’s Creed sont une formule couramment utilisée dans les titres d’Ubisoft, mais de nombreux joueurs espèrent quelque chose de différent plutôt que de tomber dans le même sillage que AC, Watch Dogs et Far Cry.

Si Ubisoft choisit de suivre ce même format, Skull and Bones pourrait bien n’être qu’un autre jeu de pirates médiocre, maudit comme les autres. Mais, si le studio choisit de faire quelque chose d’audacieux et de différent, peut-être avec un scénario très riche à la Mass Effect ou en changeant les mécanismes de jeu, il pourrait finir par être aussi emblématique que Black Flag – en tous cas on l’espère !

Exit mobile version