[Test] TowerFall Ascension

Imaginé à l’occasion d’une Game Jam, TowerFall sort de manière exclusive sur la microconsole rapidement oublier qu’est Ouya. Cette console sera d’ailleurs rachetée par Razzer au moment de son flop… Mais Matt Thorson, le développeur, décide de rééditer son jeu à l’allure rétro sur ordinateur et PlayStation 4 sous le nom de :

TowerFall Ascension

un jeu arcade jouissif :

TowerFallTowerFall Ascension est pourvu d’un menu stylisé et intuitif qui nous amène naturellement dans un des deux modes de jeux principaux. Qu’importe le mode choisi, on se retrouve propulsé dans une arène munie de quelques flèches qui peuvent être tirées dans n’importe quelle direction pour toucher les différents ennemis, il est aussi possible de les récupérer en passant dessus. Les possibilités de déplacements sont nombreuses mais rapides à prendre en main puisque chaque partie commence par une explication. Combinez ceci avec l’interaction des décors de chaque monde, les Power-Ups et quelques autres subtilités de Gameplay, et le cocktail est prêt à être servi.

Le mode histoire coop composé de quatorze niveaux, bien qu’il n’apporte qu’un semblant de scénario, permet de découvrir les rudiments des mécaniques du jeu. Une fois ces rudiments maîtrisés, vous vous attaquerez logiquement au mode hard qui offre quant à lui un défi digne d’un die and retry. Le jeu intègre aussi un mode Trial plutôt secondaire qui propose d’enchaîner les frags sur des épouvantails le plus vite possible pour atteindre le meilleur score. Anecdotique, certes, mais présent tout de même, et assez difficile pour assouvir votre soif de challenge.

le Versus Game ultime :

TowerFallMais le véritable intérêt du titre repose sur son mode versus, sur lequel vous passerez la majeure partie de votre temps, car, en plus d’étoffer d’avantage le Lore, il propulse les joueurs dans des combats funs et rapides. Cette fluidité des matchs est servie par la petitesse des cartes, les bords connectés, le changement régulier des décors et un level design aux petits oignons. Enfin, le jeu nous pousse au conflit et au déplacement permanent en proposant à tous la possibilité de récupérer les flèches au sol, ouvrir les coffres et activer des bonus pour renverser le cours de la bataille. Et s’il vous manque un challenge (ou qu’il y en ait trop pour vous) vous pouvez aisément modifier l’intégralité des règles de la partie. La maîtrise du jeu peut parfois former un écart entre les débutants et les habitués, modifier les règles à son avantage est donc une bonne idée.

Au-delà du simple divertissement, il dispose aussi de musiques rythmées et épiques que je me surprends à écouter en dehors de mes parties. Les environnements riches contribuent eux aussi largement au charme du jeu. Mon seul et véritable regret est l’absence de mode de jeu en ligne. Matt s’en excuse d’ailleurs en précisant que s’il n’a pas implémenté cette fonctionnalité, c’est parce qu’il n’a pas les compétences requises…

Points positifsPoints négatifs
  • Graphisme digne d’une calculatrice (oui, c’est un bon point !)
  • Musique entraînante
  • Gameplay arcade rapide à prendre en main
  • Grande courbe de progression
  • pas de multijoueur en ligne
  • Sans ami, le titre ne vaut peut être pas le coup…
La note : 15 / 20

 

ECRIT PAR
Passionné du jeu, rédacteur d'actu divers basé sur Rennes. J'aime apporter l'info qui manquait en investiguant toujours de mon côté. Ma devise ? "Ce n'est pas peu dire que de se taire". Là où on ne trouve rien, il y a toujours quelque chose à en tirer...

Tu en penses quoi ?

0 0

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

%d blogueurs aiment cette page :
Conciergerie du Geek

GRATUIT
VOIR