Chères lectrices, chers lecteurs, aujourd’hui je vais vous parler d’un anime un peu spécial : Aoharu x Kikanjuu.

 

Pourquoi est-il spécial cet anime ?

En fait, il est plutôt ordinaire. Développé par le studio Brain’s Base, Aoharu x Kikanjuu compte 12 épisodes et 1 OAV d’une vingtaine de minutes chacun. Du genre action, comédie et sport, je vous ai dis qu’il était spécial car vous verrez certaines scènes d’humour SM. Et elles sont plutôt nombreuses…
Vous voilà prévenus.

 

Pour ceux qui sont toujours là, voici un bref résumé :

C’est l’histoire de Hotaru Tachibana, une jeune lycéenne au sens de la justice prononcé et dotée d’une soif de sang à vous donner des frissons.

Suite à un malentendu et d’un duel mené contre Masamune Matsuoka, Hotaru se retrouve obligée de jouer à un survival game, recrutée de force dans l’équipe Toy Gun Gun pour rembourser sa dette envers Masamune.

Malgré un début difficile avec le dernier membre de l’équipe, Tōru Yukimura, la lycéenne réussi à s’en faire un ami et ensemble, ils vont participer au tournoi qui élira la meilleure équipe de ce survival game.

Cependant, ses partenaires cachent un lourd secret tandis qu’elle même leur ment.

Mais pourquoi l’équipe Toy Gun Gun refuse-t-elle de recruter une femme ? Et comment Hotaru va-t-elle gérer cette situation sachant qu’elle devra tôt ou tard leur avouer être une fille ?

 

Un petit avis en plus du résumé ?

Et bien, le scénario est fluide, on n’a pas le temps de s’ennuyer et, même si les scènes SM pourraient être dérangeantes, elles restent légères et parfois même drôles.

Aoharu x Kikanjuu n’est pas un anime particulièrement spectaculaire. Il est même plutôt banal. Mais pour vous sortir de l’ennui de la rentrée, je ne vois pas mieux.

 

Sur ce, amusez-vous bien et à la semaine prochaine 🙂

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A voir également

Une semaine, un anime : KonoSuba

Chères lectrices, chers lecteurs, je vous retrouve pour vous parler d’un anime plutô…