Une semaine, un anime : Danmachi

Chères lectrices, chers lecteurs, aujourd’hui j’aimerais vous parler d’un animé que j’ai regardé il n’y a pas longtemps : Danmachi (ou Dungeon ni deai o motomeru no wa machigatteiru darō ka).

 

C’est quoi Danmachi ?

Danmachi, Dungeon ni deai o motomeru no wa machigatteiru darō ka dans sa langue d’origine, est un anime développé par le studio J.C. Staff en 2 saisons de 13 épisodes d’une vingtaine de minutes chacun (tout en comptant 1 OAV pour la première saison).

L’anime est orienté action, comédie, romance et fantasy tout en abordant le thème de la famille avec une touche mythologique. On peut aussi noter, à travers le personnage principal, l’évolution que chacun subit durant le passage de l’adolescence à l’âge adulte.

Danmachi

 

Vous voulez un résumé peut-être ?

Dans un monde où les divinités se sont mêlées aux mortels, nous suivons l’histoire de Bell Cranel, jeune aventurier et unique membre de la Hestia FamiliaChaque jour, notre protagoniste s’en va se battre dans le « Donjon » de la ville d’Orario dans le but de devenir un héros et d’honorer sa déesse, Hestia.

Lors d’un combat face à un puissant minotaure, il est sauvé par Aiz Wallenstein, réputée comme étant la meilleure épéiste, dont il tombe amoureux avant de s’enfuir honteusement.

Motivé à devenir plus fort et se battre aux côtés d’Aiz après avoir été humilié publiquement par un membre de la Loki Familia, Bell débloque une capacité spéciale qui lui permet de gagner en force plus rapidement après chaque combat.

Toujours méconnu, il finit par se mettre en avant durant un combat face à un puissant monstre échappé de sa cellule. Et c’est ainsi qu’il s’engage pour une aventure où il affrontera biens des dangers, frôlant parfois la mort de justesse, accomplissant de grands exploits et faisant de nouvelles rencontres.

 

Mon avis sur l’animé ?

D’un côté il y a l’histoire qui est parfois un peu longue et plate. Les éléments intéressants mettent du temps à arriver (1 épisode entier pour certains) et d’autres éléments sont tirés en longueur inutilement.

Et de l’autre côté nous avons des graphismes et des couleurs magnifiques. Des combats époustouflants associés à un ost immersif qui me donnait envie de repasser en boucle certaines scènes.

De plus, Danmachi me fait penser à un mmorpg avec son système de stats, monstres, loot, etc. Et c’est quelque chose qui me plait vraiment.

Je précise que ceci ne concerne que la saison 1. Peut-être que je commencerai la saison 2 pendant que vous lirez cet article.

 

Amusez-vous bien et à la semaine prochaine 🙂

Tu en penses quoi ?

0 0

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

%d blogueurs aiment cette page :
Conciergerie du Geek

GRATUIT
VOIR