Batman : 3 grands méchants à connaître

The Batman, dernier opus de la franchise à succès, est en salle depuis le 2 mars 2022. Les spectateurs ont le plaisir de redécouvrir l’histoire d’un de leurs personnages de fiction préférés. À cette occasion, nous vous proposons de découvrir les portraits de trois méchants qui gravitent dans l’univers de l’homme chauve-souris

1) Double-Face : le manichéisme incontrôlable

Également révélé dans Detective Comics, Double-Face s’inscrit dans la liste des ennemis de Batman. De son vrai nom Harvey Dent, Double-Face est un procureur souffrant de schizophrénie et d’abord allié à Batman pour combattre le crime.

Il reçoit de l’acide au visage de la part de l’homme de main d’un mafieux qu’il avait fait arrêter. C’est alors que la moitié de son visage est défigurée. Cet incident démultiplie ses troubles schizophrènes et il devient l’un des criminels les plus dangereux de Gotham.

Double-Face est connu pour prendre des décisions après avoir lancé une pièce de monnaie. Cette manie symbolise l’aspect fortement manichéen de sa personnalité. Obsédé par la dualité, Double-Face est un personnage aussi tourmenté qu’effrayant.

2) Le Sphinx : l’intelligence sournoise

En 1948, Bill Finger et Dick Sprang créent le personnage du Sphinx. Celui-ci apparaît dans le numéro 140 de Detective Comics. En version originale, son nom est Riddler (« devin »). Le Sphinx est un redoutable manipulateur dont les exploits remontent à l’enfance. Il s’illustre en effet en trichant au test de quotient intellectuel auquel sont soumis les élèves quotidiennement.

Ce premier pas sur le chemin de la malhonnêteté lui donne le goût des devinettes et autres charades. Arrivé à l’âge adulte, il commence à se faire remarquer en accomplissant des délits grâce à sa grande souplesse intellectuelle. Le Sphinx a la manie de laisser de mystérieux indices à l’attention de Batman.

Son véritable nom est Edward Nygma. Nygma est d’ailleurs un dérivé du mot « énigme ». Le Sphinx est diagnostiqué comme souffrant d’un trouble obsessionnel compulsif (TOC). C’est un adversaire redoutable du Chevalier Noir, en raison de son intelligence.

3) Épouvantail : la vengeance sadique

Jonathan Crane est plus connu sous le nom d’Épouvantail. Créature de Bill Finger et de Bob Kane, il fait son apparition dans World’s Finest Comics en 1941. Jonathan Crane est, à l’origine, un psychologue, passé maître dans l’art d’utiliser les drogues pour exploiter les phobies de ses adversaires.

Enfant, victime des moqueries de ses camarades en raison de son look d’intellectuel renfrogné, le petit Jonathan est surnommé l’Épouvantail à l’école. Très tôt, il décide de se venger de ses tourmenteurs et utilise ce surnom à son compte. Il prend l’habitude de se déguiser en épouvantail, tandis qu’il élabore des pièges machiavéliques contre ses ennemis.

Devenu le Dr Crane à l’Université de Gotham, Épouvantail devient un ennemi incontournable de Batman. Terrifiant et sadique, il est considéré comme l’un des plus grands vilains de l’univers des comics

L’univers du Chevalier Noir est peuplé d’une multitude d’êtres animés d’intentions diaboliques. Ces trois personnages font partie des plus redoutables du monde de Gotham City. Et vous, quels sont vos méchants préférés dans Batman ? Nous attendons vos commentaires !

ECRIT PAR
Fondateur du site Conciergerie du Geek. Passionné de l'informatique & High-Tech. Créateur de filtre Snapchat.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe oublié

Veuillez entrer votre nom d'utilisateur ou votre adresse électronique. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courrier électronique.

%d blogueurs aiment cette page :