Dimanche C’Netflix and Chill, mon avis sur Skins !

Déjà dimanche et encore l’envie de m’avachir dans mon lit pour finir une série en un week-end. Mais je n’oublie pas ma promesse et avant de filer saigner Netflix, je passe vite fait vous conseiller une série.

Je ne sais pas pour vous mais moi, je me sens d’humeur nostalgique : j’ai envie de me souvenir de mes années au lycée (elles ne sont pas si loin que ça mais j’ai l’impression que ça fait une éternité), j’ai envie de les revivre à travers une série qui parle tellement aux adolescents : Skins.

Skins ce sont des jeunes, comme nous : ils nous ressemblent bien, même si leurs traits soient poussés parfois à l’extrême mais, chacun d’entre eux nous parle. On se retrouve un peu en chacun d’entre eux et on s’attache rapidement à tous les personnages tant ils sont vrais.

Ils sont au lycée et on suit chaque génération sur deux saisons (il y en a 7 au total, la dernière reprenant des personnages de générations précédentes). On vit avec eux leurs premières expériences ou même les petits problèmes de la vie adolescente. Je vous avoue qu’à plusieurs reprises, je regrettais que ce format ait été choisi, tout simplement car en deux saisons on s’attache tellement aux personnages qu’on veut encore suivre leur parcours. De plus, il arrive que la fin d’une saison laisse un suspens tel qu’il nous parait improbable que la série n’ait pas de suite (cf épisode 8, saison 4).

Il faut savoir que le réalisateur du programme britannique avait l’ambition de dénoncer les problèmes d’une jeunesse « décadente », des problèmes comme la consommation excessive d’alcool ou de drogue, l’insécurité, l’anxiété ou bien le harcèlement. Pour ceci, il a dramatisé certains aspects des personnages, il a théâtralisé l’intrigue et ce processus d’exagération a mis le doigt sur les difficultés rencontrées à cet âge.

Néanmoins, cette volonté a en réalité suscitée l’inverse : elle a investigué encore plus de comportements de ce genre (consommation de drogue et d’alcool) puisque des soirées Skins sont nées.

Je me dois de préciser que les deux premières générations restent incontestablement les meilleures, la dernière traitant toujours de sujets importants à l’adolescence mais avec des personnages beaucoup moins attachants, personnellement j’ai eu beaucoup de mal à la finir mais cela ne reste que mon humble avis (même si je sais que cet avis est beaucoup partagé).

Pour finir, je vous conseille vraiment cette série si vous êtes en pleine adolescence et que vous voulez vous sentir compris ou que vous avez envie de revivre cette période, car cette série est parfaite pour cela. C’est le genre de série très touchante qui nous impacte tous d’une façon plus ou mois différente selon notre expérience personnelle.

 

Tu en penses quoi ?

0 0

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

%d blogueurs aiment cette page :
Conciergerie du Geek

GRATUIT
VOIR