Ce 14 novembre est sorti “Les animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald” dans les salles.

Bien qu’écrit et scénarisé par J. K. Rowling, le réalisateur n’est autre que David Yates. Ce dernier est connu pour avoir réalisé les 3 derniers volets de la saga Harry Potter.

Ainsi, nous retrouvons Eddie Redmayne, Katherine Waterston et Dan Fogler dans une aventure qui les mènera à un affrontement contre Grindelwald, joué par Johnny Depp.

N’oublions pas non plus Croyance et Albus Dumbledore joués par Ezra Miller et Jude Law.

Une nouvelle menace : Grindelwald.

En 1927, seulement quelques mois après son arrestation, Gellert Grindelwald réussit à s’évader lors de son transfert vers le ministère de la magie britannique. Dans les mois qui suivirent, il rallie plusieurs sorciers de sang pur à sa cause tout en commettant des crimes envers les moldus.

De son côté, toujours soumis à une interdiction de quitter le pays, Norbert Dragonneau continue de s’occuper de créatures magiques que même le monde des sorciers craint (ou en tout cas ne comprend pas).

Après une énième tentative pour récupérer son droit de voyager, Dumbledore entre en contact avec lui et explique au jeune homme que Grindelwald est désormais à la recherche de Croyance. Ce dernier étant gardé captif dans un cirque à Paris où il rencontre Nagini.

C’est ainsi que, partis à la recherche de Queenie, Norbert et Jacob retrouveront Tina, cette dernière plongée en pleine enquête sur Croyance. 

Mais qui est donc le jeune Croyance qui semble intéresser et effrayer tant de sorciers ?…

A F 1

Que retenir du film ? 

Même s’il s’agit d’un film de transition comme la plupart des seconds opus, le scénario de ce film est surtout du tape à l’œil. 

L’intrigue principale n’est dévoilée que vers la fin du film (ou en tout cas après la seconde partie). Jusqu’à ce moment, on a beaucoup de remplissage avec les relations personnelles des personnages qui n’avancent pas vraiment. 

Malgré cela, je ne regrette absolument pas d’être allé au cinéma pour le voir tant les effets spéciaux sont magnifiques et la fin est… surprenante. Je ne vous spoilerai pas, rassurez-vous.

De plus, malgré toutes les critiques faites sur lui, je ne voyais pas meilleur acteur que Johnny Depp pour interpréter un Grindelwald trop en retrait selon moi mais qui arrive toutefois à briller de par le style de l’acteur.  

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A voir également

Catalogue Netflix Décembre 2018

Comme chaque mois Netflix publie les nouveautés ajoutées sur sa plateforme. Netflix est dé…