Les archives d’Overwatch une nouvelle fois déclassifiées

Contrairement aux autres années où il est annoncé, l’événement Archives d’Overwatch est sorti ce jeudi 12 mars vers 20h comme “par surprise”.
En effet, et ce depuis 2017, le célèbre événement de ce jeu a toujours été évoqué soit par des leaks, soit par les développeurs eux-mêmes.
Hors là… Rien. Silence radio.
C’était à se demander si on allait avoir cet event (cette année du moins) étant donné que des rumeurs circulaient et stipulaient que les devs étaient plus concentrés sur l’élaboration d’Overwatch 2 (second jeu mais plus axé sur le PVE que le 1) et donc que celui-ci n’aurait peut-être pas lieu.
Or, comme une partie des joueurs ont pu le remarquer, une mise à jour qu’on pensait comme étant juste là pour ajuster ou régler certains bugs contenait finalement l’événement.

Avant de parler du contenu de cette année, je vais résumer en quoi consiste les Archives.
Il s’agit de périodes importantes au sein de l’histoire du jeu dans lesquelles, après une cinématique qui est franchement très bien (à se demander pourquoi Blizzard ne pourrait pas créer un pôle uniquement pour l’animation), on peut incarner l’un des quatre héros proposés et avec qui on doit réussir la mission.
Jusqu’à ce jour, seuls trois récits sont connus dont l’Insurrection de King’s Row (Londres), les Représailles à Venise et l’Avis de tempête à la Havane.
Chacune reprend des personnages différents (à deux exceptions près) et sont jouables à divers niveaux de difficultés allant de Normal, Difficile, Expert et Légendaire et ce, avec des hauts-faits à accomplir (histoire de pimenter et attirer les try-harder).
Cependant,… Ce n’est pas vraiment le cas pour la saison 2020.

Si vous vous attendez à pouvoir vous amuser et découvrir du lore supplémentaire in-game, vous allez être déçus.
Certes, vous avez toujours les précédentes mais… À mon sens, ils ne se sont pas trop foulés.
Pour cette saison, nous avons les histoires précédentes mais avec tous les héros qu’on veut puisqu’ils sont tous accessibles sauf que… Il y’a quelques subtilités.

Pour Insurrection, on a le choix entre :

  • Coeur de magma : Dès qu’un ennemi meurt, il répand de la lave sur le sol et ainsi faisant énormément de dégâts.
  • Dragon de papier : Les héros ont seulement la moitié de leurs PV habituels mais réalisent 2x plus de dommages.

Pour Représailles, on aura :

  • Frappe chirurgicale : Seuls les coups critiques comptent.
  • Combat rapproché : Les ennemis ne se prendront des dégâts que SI un joueur est proche de ceux-ci.

Pour finir, avec Avis de tempête, on aura :

  • Lune de sang : Les healers seront interdits. Il n’y aura que de l’auto-soin à condition de faire des dégâts et encore, celui-ci sera réduit.
  • La tempête fait rage : Les ennemis seront enragés mais à chacune de leurs morts, la tempête se propagera et s’intensifiera.

Qui plus est, il n’y aura aucun choix de difficulté. Elle est IDENTIQUE pour TOUS (du débutant au confirmé).

Concernant les skins, Blizzard nous propose cinq modèles légendaires et trois épiques ainsi qu’une emote, des célébrations, des tags, répliques et deux entrées en scène.
Du point de vue des skins légendaires, on a :

  • Ana Amari en sniper de l’armée égyptienne.
  • Chacal en roi après avoir quitté Junkertown
  • Chopper en guerrilla après avoir, lui aussi, quitté Junkertown
  • Pharah en aviatrice inspiré du film “Top Gun”
  • Zarya en tenue de sport

Au niveau des skins épiques, on a :

  • Symmetra recouverte de taches de peinture (en référence aux vacances annuelles en Inde).
  • Torbjorn en armure rouillée
  • Mei en ourson de neige

Ces derniers sont gagnables au bout de neuf victoires dans tous les modes de jeu (sauf parties privées) et ce, durant une semaine chacun (ces derniers étant dans l’ordre d’obtention).

En-dehors de quelques skins assez sympas et de nouveaux modes de “difficulté” pour les missions, les Archives d’Overwatch nous promettent, en soi, rien de croustillant à se mettre sous la dent.

ECRIT PAR
Étudiante en photo ainsi qu'écrivaine et graphiste (quand l'inspiration m'en dit) à mes heures perdues... J'aime tester et découvrir de nouvelles choses (du point de vue artistique plus particulièrement)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe oublié

Veuillez entrer votre nom d'utilisateur ou votre adresse électronique. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courrier électronique.

%d blogueurs aiment cette page :
Conciergerie du Geek

GRATUIT
VOIR