Chères lectrices, chers lecteurs, aujourd’hui j’aimerais vous parler d’un anime que j’ai découvert récemment : Erased (ou Boku dake ga inai machi).

 

Erased, c’est quoi ?

Erased, de son vrai nom Boku dake ga inai machi, est un anime développé par le studio   A-1 Pictures en 12 épisodes d’une vingtaine de minutes qui combine le fantastique et le suspense afin de traiter de la violence parentale mais aussi des liens affectifs et de l’amitié.

 

Vous voulez sans doute une petite description ?

Nous suivons l’histoire de Satoru Fujinuma, un jeune mangaka de 29 ans qui n’arrive pas à faire décoller sa carrière. Livreur de pizza à mi-temps, on découvre rapidement que ce personnage possède un pouvoir indépendant de sa volonté qui lui permet de remonter le temps.

Habitué à ce genre de situation qu’il a baptisé “rediffusion“, Satoru se met au service de la société en empêchant certains accidents allant parfois jusqu’à se mettre lui même en danger.

Passons directement au début de l’intrigue pour vous laisser le plaisir de découvrir par vous même un moment particulièrement intéressant.

Après une tentative d’enlèvement avortée, Satoru est soupçonné coupable pour un crime qu’il n’a pas commis. Dans sa fuite, une rediffusion le renvoie 19 ans dans le passé où il tentera d’empêcher une série de disparitions et de meurtres afin de remettre de l’ordre dans son cœur ainsi que changer son futur.

 

Mon avis sur l’anime ?

Un anime tout simplement génial avec une véritable intrigue ! Prenant du début à la fin, avec des personnages très attachants. J‘ai fini par regarder l’intégralité des épisodes en seulement une journée, les enchaînant l’un après l’autre.

En mettant de côté le pouvoir du héros et sa mère qui ne change presque pas en 19 ans, j’ai trouvé Erased plutôt réaliste et très bien pensé.

 

Amusez-vous bien et à la semaine prochaine 🙂

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A voir également

Une semaine, un anime : KonoSuba

Chères lectrices, chers lecteurs, je vous retrouve pour vous parler d’un anime plutô…