Une semaine, un anime : Katanagatari

Chères lectrices, chers lecteurs, aujourd’hui je vais vous parler d’un anime que certains connaissent déjà : Katanagatari.

Katanagatari, c’est quoi ?

Grande aventure humoristique avec une touche de romance, cet anime produit par le studio White Fox ne vous laissera pas voir le temps passer au fil de ses 12 épisodes (excepté pour le premier épisode). A noter que chaque épisode fait tout de même 50 minutes...

De plus, chaque personnage a une histoire qui vous est expliquée, rendant parfois certains affrontements difficile à regarder tant vous pourriez vous être attaché à certains d’entre eux.

Ajoutant une certaine profondeur à l’anime, le personnage principal, utilisé ici comme arme, deviendra peu à peu plus humain et s’éveillera même à certains sentiments dont il ignorait tout.

Katanagatari 3

Curieux ? Vous voulez un résumé peut-être ?

L’histoire de Yasuri Shichika se déroule dans un Japon féodal où la renommée d’un certain forgeron, Shikizaki Kiki, n’est plus à faire. En effet, cet homme aurait forgé un millier de katanas tout au long de sa vie. Seulement, parmi tous ces katanas, 12 sont considérés comme légendaire.

Ancienne princesse, Togame tente en vain de récupérer ces 12 katanas. Elle est d’abord trahie par un ninja avant de répéter cet erreur avec un sabreur de renom. A court d’option, la jeune stratège part sur l’île où le meurtrier de son père vit avec sa famille.

Malheureusement, ce dernier est mort 1 an plus tôt et c’est avec son fils qu’elle doit négocier. Plus précisément avec Yasuri Nanami, la soeur de Shichika.

Ni motivé par l’argent, ni par les sabres, Togame propose à Shichika qu’il la rejoigne pour son amour. C’est alors qu’un ninja de la brigade Maniwa les attaque avant de s’enfuir vers la plage.

Ensuite débute un combat entre Shichika et le ninja durant lequel ce dernier régurgite Zettô Kanna, l’un des 12 katanas et s’en sert contre le jeune homme.

Après un bref combat, le ninja kidnappe Togame et se replie dans la forêt où il prend l’apparence de la princesse pour leurrer Shichika. Malheureusement, ce dernier est un peu simple d’esprit et, ne sachant distinguer les gens, il ne se gêne pas pour attaquer la fausse princesse d’un coup qui la tuerait facilement.

Avec l’accord de Nanami, Shichika suit alors Togame dans son aventure afin de trouver les 11 autres katanas éparpillés sur le continent. Et c’est par Zantô Namakura qu’ils commencèrent.

 

Que dire sur les personnages…

Togame, jeune princesse déchue, est une jeune femme au caractère déjà bien forgé avec des manies et des habitudes plutôt amusantes. Au début brune, ses cheveux sont devenus blancs lorsqu’elle a vu son père se faire tuer devant ses yeux. Il arrive aussi que son œil gauche change pour une teinte plus foncée avec un motif en + .

Yasuri Shichika est le 7è chef de la famille Yasuri. Il utilise le Kyotō-ryū pour se battre mais aussi pour vivre. Ainsi, il est plus proche du katana que de l’humain. Cependant, lorsqu’il apprend la vérité sur Togame, il décide instantanément de partir avec elle et de la servir.

Yasuri Nanami, la sœur aînée de Shichika, est une jeune femme au cœur fragile mais qui cache une force incroyable. De loin plus forte que son frère, elle élimine à elle toute seule 3 ninjas Maniwa avant de partir à son tour à la conquête des sabres de Shikizaki.

Katanagatari 4

Et pour finir, mon avis :

Bien que plutôt long, il faut tout de même compter 1h par épisode, l’anime passe assez vite (excepté l’épisode 1 avec ce ninja qui passe son temps à parler pour rien).

De plus, on voit Shichika devenir un peu plus humain à chaque épisode et changer sa condition de katana. Il semble tellement spontané qu’on en oublie parfois que son amour pour Togame n’est que fictif. Il arrive même qu’on se demande s’il n’en est pas réellement tombé amoureux.

Cependant, les épisodes sont plutôt répétitifs… Ils arrivent dans une ville, rencontre le possesseur du katana s’ils ne le connaissent pas encore, ensuite on en apprend d’avantage sur lui. De leur côté, Togame et Shichika approfondissent leur relation puis ils affrontent leur adversaire avant de récupérer le katana et de repartir. Toutefois, l’histoire est à chaque fois amenée de manière différente ce qui fait qu’on ne ressent pas toujours cet aspect répétitif.

Aussi, cet anime a des graphismes plutôt simple mais colorés (notamment avec Togame et sa maison). C’est une première pour moi et j’ai l’impression que ça permet aux émotions d’être plus facilement décelables. Je vais sans doute être contradictoire mais autant les graphismes sont simple autant les détails sont incroyables, surtout dans les yeux des personnages qui ont souvent un lien avec le katana.

Je ne vois pas quoi vous dire de plus sur cet anime si ce n’est de vous conseiller d’aller le regarder. Sur ce, amusez vous bien et à la semaine prochaine 🙂

Tu en penses quoi ?

0 0

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

%d blogueurs aiment cette page :
Conciergerie du Geek

GRATUIT
VOIR