Google et Microsoft vont vous empêcher de télécharger illégalement, voici comment

Google et Microsoft viennent de signer un accord pour mettre purement et simplement fin au téléchargement illégal. Les deux géants vont mettre en commun les ressources de leurs moteurs de recherche pour faire tout bonnement disparaître tous les sites internet pirates du radar. Jusqu’à présent, l’approche défendue était plus « douce », les moteurs de recherche se contentant de supprimer simplement les résultats impliquant des contenus illicites.

Bientôt pour découvrir les sites pirates il faudra sans doute connaître quelqu’un qui connaît une adresse ou se rendre sur le réseau Tor, compliquant nettement la tâche pour le grand public. Google et Microsoft (Bing) ont signé un accord avec le bureau de la propriété intellectuelle britannique selon lequel les deux géants s’engagent à déréférencer purement et simplement tout site internet contenant des liens vers des contenus illicites.

Fini donc les requêtes du type « [FILM] Watch Online » dans les moteurs de recherches les plus utilisés du web, cela ne fonctionnera plus. Un saut d’un cran dans la lutte contre le téléchargement illégal qui s’explique par l’inefficacité des mesures déjà en place. Google a en effet jusqu’ici supprimé plus de 2,13 milliards d’URL pointant vers des contenus protégés par le droit d’auteur sur demande des ayant-droits.

Google et Microsoft pour la fin du téléchargement illégal en supprimant les sites pirates

Lorsque ces URL sont supprimés, le site sur lequel ils sont hébergés reste en effet visible dans les résultats, ce qui leur permet de rester accessibles en utilisant certaines requêtes. Là, tous les noms de domaine qui s’adonnent à ce genre de pratique disparaîtront, de même que les suggestions de recherche souvent très bavardes lorsque l’on commence à taper des requêtes. Dans un premier temps la mesure ne concernera que la Grande-Bretagne.

Mais évidemment, comme avec le droit à l’oubli, un précédent se crée, et ce n’est qu’une question de temps avec que la même mesure ne soit appliquée à peu près partout dans le monde. L’une des solutions pour continuer d’accéder à ces sites sera alors d’en connaître l’adresse. Ou d’utiliser d’autres moteurs de recherche comme l’excellent moteur français Qwant, par exemple.

ECRIT PAR
Fondateur du site Conciergerie du Geek. Passionné de l'informatique & High-Tech. Créateur de filtre Snapchat.

Tu en penses quoi ?

0 0

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

%d blogueurs aiment cette page :
Conciergerie du Geek

GRATUIT
VOIR