Bonjour à tous, Le Vénézuela est dans un crise économique sans précédant. Le pays est touché de plein fouet par sa monnaie dévalué de 96%. À titre d’exemple, Un rouleau de papier toilette coûte 2 600 000 anciens bolivars, soit 0,4$.

Pour stoppé cette crise, Le gouvernement du Vénézuela présidé par Nicolas Maduro, a demandé aux banques de compter la cryptomonnaie appellé “Petro”.

Le Petro au secours du système financier

Le Petro est désormais dans le cercle du système financier, fondé dans le but de contrer les sanctions économiques américaines, L’ICO de la cryptomonnaie aurait déjà généré 5 milliards de dollars d’intentions d’achat. Maduro déclare « Les salaires, les retraites et les prix vont être basés sur le petro ». Les Petros vont bientôt être accepter par le gouvernement Vénézuélien.

De plus, depuis le lundi 27 août, les banques doivent fournir des informations en bolivars (la monnaie nationale) et en petros. Aux États-Unis, Donald Trump à interdit l’utilisation pour n’importe quelle organisation ou particulier américain de traiter avec cet actif basé sur les réserves de pétrole du pays d’Amérique du Sud.

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A voir également

Samsung : Envie de crypto-monnaies !

Le géant de l’électronique Samsung a déposé des demandes d’enregistrement pour…