Depuis le premier article il y a 2 mois, lors de la sortie en Early Acces d’Assetto Corsa Competizione, il s’en est passé des choses, notamment avec l’arrivée du mode online. Il était donc temps de faire un point avec vous, à mi-chemin avant la sortie officiel du jeu !

Nous n’avons pas eu envie de faire un article pour chaque build d’Assetto Corsa Competizione car il n’y avait pas assez de choses à dire, ou de véritables modifications. Mais ce Build 3 annonce du très lourd et un moment important dans l’early acces d’Assetto Corsa Competizione avec l’arrivée du online. Mais procédons par étapes…

Voitures, circuits et graphismes ?

Les circuits de Misano et Paul Ricard sont venus s’ajouter à notre bon vieux Nurburgring GP. Tout comme ce dernier, rien à redire sur le tracé et sur sa représentation. Tous les éléments sont au rendez-vous pour concurrencer les jeux de courses arcades habitués aux superbes graphismes tels que Project Cars ou Forza. Quelques réglages d’optimisations ont eu lieu, le jeu est plus stable désormais.
Pour les voitures, nous avons eu droit à l’arrivée de la Bentley Continentale GT3 et la BMW M6 GT3. Une nouvelle fois, les graphismes sont plus que corrects.
Il est également à noter que les bugs rencontrés par certains joueurs avec les différentes vues ont été réglés.

Physique et réglages ?

Plus de réglages sont à notre disposition au niveau des voitures et de façon mieux détaillée (suspension par exemple). Les ressentis du changement des réglages sont également améliorés. C’est une nouvelle fois visible sur les suspensions, les changement de réglages se font bien plus ressentir lors des contacts avec les vibreurs.
Toujours pas d’ajout de la langue française, point qui va être corrigé au plus tard dès la sortie du jeu. Pour le moment, peu pratique pour modifier le comportement de sa voiture lorsque nous ne sommes pas un expert.

Le Online ?

C’est la grosse nouveauté de cet Early Acces, tout le monde l’attendait mais… A-t-elle répondu aux attentes ?
L’aspect aurait pu paraître décevant au début ! Les premiers jours après le Build 3, il était impossible de rejoindre une partie. Le ping était bien trop élevé et les serveurs complètement pleins s’ils fonctionnaient. Mais tout ça, c’est du passé ! La plupart des soucis ont été réglés dans les jours qui suivait le Build 3 et, à 2 semaines du Build 4, une petite mise à jour d’un giga est venue corriger le reste des problèmes. Notamment les multiples crashs en pleine partie, des soucis d’affichage des serveurs et des impossibilités de quitter certains menus.

Mais du coup, sans ses multiples soucis qui le rendent peu agréable, le online à l’air plutôt satisfaisant ! Ayant essayé de me battre en piste avec quelques autres SimRacers, c’était vraiment très sympa. Beaucoup de sérieux en piste, du réalisme dans le comportement, un Safety Rating et Performance Rating qui “a l’air” au point et une optimisation de la connexion digne d’Assetto Corsa premier du nom. Malgré tout cela, il nous manque encore beaucoup de contenu pour avoir un véritable avis complet sur le online de ce Assetto Corsa… Ce qui est sûr c’est qu’il n’y a rien de mauvais pour le moment.

En conclusion…

Du coup, concluons à nouveau, tel il y a 2 mois, sur ce que donne l’Early Acces de ce Assetto Corsa Competizione. Evidemment, il nous reste à nouveau des points importants à traiter pour juger si ce ACC sera oui ou non un bon jeu. Toujours les même globalement. Les pits-stops sont toujours incomplets, le mode carrière ou les fonctionnalités de courses restent inconnues ainsi que la gestion de la stratégie. Mais, ce Build 3 marque tout de même une certaine avancée sur l’intégration du online notamment, le comportement de la voiture ou encore le cycle jour/nuit. Beaucoup de choses devraient arriver dans les mois qui arrivent et dans les 3 prochains Build avant la sortie du jeu. Il faudra bien évidemment suivre tout cela de très près pour savoir si ce Assetto Corsa Competizione répondra à toutes ces attentes…

 

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A voir également

John Romero (DOOM) annonce son nouveau jeu SIGIL !

John Romero, un des papas de Doom (1993) et accessoirement fondateur de Id Software (avec …